Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chroniques matinales

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS", L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité.salons (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris jury Petits Molière Téléphone 0785473094

soleil ...trop vulgaire!!!

Le soleil n’est il pas devenu par trop vulgaire ?

 

 

Le soleil nous submerge et nous immerge dans sa douce et délicieuse chaleur. L’été est là et ouvre grand ses perspectives de sable chaud et de terrasse ombragée. L’imaginaire collectif adhère massivement à la recherche effrénée du soleil et nous sommes prêts à tous les sacrifices pour toucher des yeux les fesses bronzées des baigneuses ou baigneurs endormis. C’est le mythe Saint Trop  qui s’impose à nous.

 

Pas de vacances sans « les bronzés ». Pas de congés payés sans muscles ou pectoraux  débridés. Les seins s’affichent et se teintent au son des musiques endiablées d’un camping de la plage. Johnny Hallyday ne s’y est pas trompé en faisant une tournée des campings, suivant peut être de prêt le couple présidentiel en caravane Digue.

 

Y a-t-il d’autres alternatives qu’un été sous les odeurs de crème de bronzage et de strings en solde. ?

 La Montagne, l’Ecosse, le pas de calais, les plages de Knock le Zout .  Tout avait pourtant bien commencé … Un été sans soleil, avec de la pluie et du froid, des cols roulés, des vestes polaires, des plages désertes et voilà que la météo retourne sa veste et nous inflige le commun, le vulgaire…du soleil. Même dans le Nord, à Paris et à Lille. Des terrasses de cafés bondés, du pastis au goût mauresque, des plages endiablés.

 

Rendez nous le Nord ! La pluie, l’imperméable et l’habit de montagnard revenant de l’Everest …A moins tout simplement de ne pas se poser de questions et de plonger la tête la première dans la Manche en se disant que pour une fois ça fait du bien de ressembler aux bronzés…  igor deperraz

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

igor deperraz

Chronique de l'actualité politique et sociétale.Publication dans la presse nationale française ,suisse etc.....
Voir le profil de igor deperraz sur le portail Overblog

Commenter cet article