Snowden à snowland

par igor deperraz  -  11 Juillet 2013, 13:53

Les dessous de l’affaire Snowden

Dear Snowden, there‘s still a lot to uncover,Ce slogan apposé sur une publicité pour une marque de lingerie fine fait mouche et ne manque pas sa cible . Oui cher Snowden, il y a encore beaucoup de chose à découvrir ! Peut être verra- t- on bientôt une enseigne de pompe funèbre vanter des cercueils garantis sans écoutes illégales... Les morts ont tant de choses à raconter nous rappelle l’adage populaire ! Le malheureux Snowden pourrait bien être le James Dean du 21 siècle. Un souvenir de courage et d’abnégation pour finir sur des tee shirt ou des posters de chambres d’étudiants. Pour les spécialistes du renseignement, la trahison ne pourra rester impunie, l’exemple n’est pas à suivre et il convient de faire un exemple, sans pour autant en faire un martyr ! Dans ce registre la barre de matière radioactive permet de développer des cancers ciblés. L’accident d’escalier est plus rudimentaire mais toujours très professionnel lorsqu’il est fait dans les règles de l’art. En 2010, la résolution 1729 de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe demandait que les lois couvrent les donneurs d’alerte des secteurs à la fois public et privé, y compris les membres des forces armées et des services de renseignement. Ce à quoi nous souscrivons volontiers et signons la pétition en faveur de Snowden. Permettez aussi que je lance à cette occasion une alerte « mal élevé » à l’encontre de tous ces impolis qui passent devant tout le monde à la queue de la pétition en faveur de Snowden  …Je devrais figuré entre Dany Cohn –Bendit et Antoine Comte ! Le 4 aout, Ça ne vous rappelle rien ! Les pétitions en faveur de la liberté peuvent aussi être portées par le vulgaire. C’est beaucoup plus facile à s’y glisser que dans des dessous chics !

Igor deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :