Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Le Sarko-thon au chapeau

Le Conseil constitutionnel a invalidé les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy pour un petit dépassement du budget de campagne autorisé. Dépenser plus pour gagner moins n’était-il pas le slogan de campagne de l’ancien Président de la République ? Le vibrant appel à la générosité publique ne peut que soulever du chagrin et de la pitié ! Pour un Parti politique qui n’a pas fait de la générosité son modus operendi. Faire la manche pour terminer ses fins de mois est pitoyable. Pour les généreux donateurs, le don est déductible des impôts, ce qui pourrait finalement mettre une grande partie des dettes sur le dos du contribuable. A votre bon cœur Mesdames et messieurs, Jean- François Copé va passer parmi vous, nous refusons les fausses pièces libyennes et les bons du trésor du Gabon ! La ficelle est énorme mais ne soulève pas dans l’opinion publique une réelle indignation. Nicolas Sarkozy apparait toujours comme la victime expiatoire d’un complot orchestrée par une gauche revancharde et aujourd’hui pillarde. Si comme en Suisse, ne pas payer une amende peut se compenser par des jours prisons, on imagine le candidat malheureux purger une peine d’un million de jours amendes. Décidément, en ces temps de crise et de cerise, il ne fait plus bon exercer le pouvoir ! Les porteurs de valise d’avant la loi de financement de la vie politique ne s’embarrassaient pas de toutes ses subtilités comptables, ils mettaient l’oseille dans la poche et payaient cache. Les temps changent…Le Conseil Constitutionnel pourrait bien être dans la ligne de mire de l’UMP aux prochaines élections présidentielles !

Igor deperraz

Commenter cet article