Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Des salles de shoot aux particules fines ?

La Mairie de Paris ouvrira-t-elle dans quelques années des salles de shoot aux particules fines de gasoil ? Consommer des polluants industriels sans risque pour les riverains pourrait devenir une alternative raisonnable à ceux qui continuent à réclamer une fiscalité allégée sur le diesel. Rien ne peut justifier un allégement de charge sur un produit qui provoque la mort prématurée de milliers de personnes. La position du « Ministre à particule »* n’est pas tenable dans un gouvernement qui a intégré en son sein des ministres écologiques. L’industrie automobile française met en avant son filtre à particule pour justifier le développement du moteur diesel. Si Arnaud Montebourg mettait un peu plus souvent les mains dans le cambouis, il saurait que ces avancées technologiques ne sont que de la poudre aux yeux !!! Pourquoi des sociétés spécialisées proposent-elles en toute légalité sur le net « la suppression électronique et mécanique définitive du FAP sans altérer le passage au contrôle technique » ? Plus consternant est le bilan négatif établi par les professionnels sur les nouveaux moteurs diesel « en devenant plus sobre, ils ont perdu la robustesse et la simplicité ». Les moteurs diesel avec des rampes à injection et des filtres à particules sont plus fragiles, ils provoquent une usure prématurée des pneumatiques et sont souvent allégés de leurs outils dépolluants. Coûteux pour le consommateur le filtre à particule est associé à une solution d’additif. Lors des régénérations des particules plus fines sont évacuées. La pénétration dans les poumons n’est pas empêchée, mais modifiée. Les utilisateurs trop souvent en panne ou modestes trouvent donc rapidement le chemin des sociétés spécialisées pour supprimer les outils de dépollution mise en place par les constructeurs. Vannes EGR, disparaissent dans le huis clos des garages. Certains garages livrant directement le véhicule en désactivant le FAP ! Le moteur diesel n’est donc pas la solution d’avenir pour l’industrie automobile. Aucun motif économique sérieux ne permet de continuer à subventionner indirectement une technologie qui n’a pas amené un gain qualitatif en terme de santé publique. Le consommateur moyen n’a rien à gagner dans un moteur devenu moins fiable,moins robuste et plus polluant que le moteur à essence. Il est donc urgent d’inverser la tendance en adoptant une fiscalité plus lourde pour le gasoil. Une taxe additionnelle ne serait pas un luxe. Les pollueurs doivent être les payeurs. L’argument qui consiste à ne pas vouloir pénaliser les ménages modestes ne tient pas ! Il y a bien longtemps que ces ménages n’achètent plus de véhicules diesel de nouvelle génération munis de gadgets technologiques hors de prix. Les FAP et les vannes EGR sont les bêtes noires des Forums spécialisés. Le ministre à particule joue une partition bien compliquée. Que vaut l’avenir des prochaines générations lorsque l’on ne pense qu’à sa prochaine réélection ? Dommage que l’on n’ait pas inventé le filtre à particule pour ministre. Cela aurait donné des arguments à des sociétés spécialisées. La suppression du FAP  n’altère en rien le passage aux prochaines élections !

 

Igor Deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article