Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

 

Si on saignait les propriétaires

 

Le blocage des loyers est une mauvaise solution face au problème de l’augmentation continuelle des loyers.

En France, la loi surprotège le locataire de mauvaise foi et couvre souvent d’opprobre le propriétaire.

Cette relation inégale a un coût. Dans les rapports locatifs actuels, un juge peut décider un étalement du loyer pour un mauvais payeur. Le locataire peut aussi mettre sans dessous le bien et le faire déclarer insalubre.

Louer son bien pour un retraité ou un salarié modeste peut vite tourner au cauchemar. Les charges de copropriété s’accumulent, les factures d’eau et la taxe d’ordure ménagère peuvent rester à sa charge.

Si l’on ajoute, une imposition à 40 pour cent en micro foncier et la CSG, il ne reste au propriétaire qu’un complément de revenu bien faible.

Les perspectives des prix de l’immobilier étant à la baisse,  les loyers actuels sont loin en Province d’être exorbitant. Pour un bien d’une valeur de 100 000 euros (frais de notaire inclus), le remboursement mensuel est sur 20 ans est de l’ordre de 600 euros. Si l’on sait qu’au bout de 20 ans la toiture, la façade seront à refaire, le locataire qui aura versé les  500 euros de mensualité aura gagné de l’argent.

Louer un bien n’est pas rentable si l’on ne détient pas un portefeuille important de biens permettant des réductions d’impôts.

Sous cette réalité économique existe une autre logique, la volonté de l’état de remettre à la vente les biens loués pour faire baisser les prix .Une logique de spoliation qui ne dit pas son nom.

Pour faire baisser les prix à l’achat ou à la location des biens ,les charges qui se sont accumulées sur les propriétés auraient du voir leurs couts baisser .Tout comme  la fiscalité locale qui n’a eu de cesse d’augmenter ces taux .

Après l’allongement de l’âge de la retraite et la diminution des pensions, l’Etat entend faire payer les petits propriétaires modestes comme beaucoup de retraités en bloquant les loyers .Une bien étrange conception de l’effort partagé….   Igor deperraz

Commenter cet article