Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chroniques matinales

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS", L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité.salons (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris jury Petits Molière Téléphone 0785473094

rom et rom

 

 

 

 

 

 

 

Les roms prennent à la source….

 

 

 

En se faisant passer pour sourd et muet ou en faisant signer des pétitions pour usurper la qualité des œuvres humanitaires, les Roms n’ont pas trouvé une nouvelle forme d’escroquerie pour dépouiller le citoyen naïf de ses économies, ils ont simplement prélevé   à la source cette aide qui ne venait pas .Ils sont révélateur de ces nouvelles formes agressives de collecte de la générosité publique mise en place par une célèbre ONG bleue.

En faisant de l’aide humanitaire, un produit comme les autres, et en imposant à ses vendeurs des objectifs à atteindre en fin de journée, les jeunes collecteurs ont perdu la bienveillance des donneurs pour rejoindre la filouterie gentille des bonimenteurs de foire.

Traquer, harceler à chaque coin de rue par des soulageurs de conscience sans état d’âme Ne peut on voir quelque chose de Morale à ce que les bénéficiaires de cette aide viennent la demander directement.

Pourquoi en lieu et place de ses étudiants de bonne famille arpentant la rue pour un salaire, ne pas mettre directement des sans papiers, des familles en difficultés, des malades.

Ce ne sont pas les roms qui sont à montrer du doigt mais la dérive mercantile, non dans les objectifs mais dans la forme des collectes de dons qui ont été mis en place ces dernières années par les ONG pour alimenter leur trésorerie.

 

Igor deperraz  

Les roms prennent à la source….

 

 

 

En se faisant passer pour sourd et muet ou en faisant signer des pétitions pour usurper la qualité des œuvres humanitaires, les Roms n’ont pas trouvé une nouvelle forme d’escroquerie pour dépouiller le citoyen naïf de ses économies, ils ont simplement prélevé   à la source cette aide qui ne venait pas .Ils sont révélateur de ces nouvelles formes agressives de collecte de la générosité publique mise en place par une célèbre ONG bleue.

En faisant de l’aide humanitaire, un produit comme les autres, et en imposant à ses vendeurs des objectifs à atteindre en fin de journée, les jeunes collecteurs ont perdu la bienveillance des donneurs pour rejoindre la filouterie gentille des bonimenteurs de foire.

Traquer, harceler à chaque coin de rue par des soulageurs de conscience sans état d’âme Ne peut on voir quelque chose de Morale à ce que les bénéficiaires de cette aide viennent la demander directement.

Pourquoi en lieu et place de ses étudiants de bonne famille arpentant la rue pour un salaire, ne pas mettre directement des sans papiers, des familles en difficultés, des malades.

Ce ne sont pas les roms qui sont à montrer du doigt mais la dérive mercantile, non dans les objectifs mais dans la forme des collectes de dons qui ont été mis en place ces dernières années par les ONG pour alimenter leur trésorerie.

 

Igor deperraz  

Les roms prennent à la source….

 

 

 

En se faisant passer pour sourd et muet ou en faisant signer des pétitions pour usurper la qualité des œuvres humanitaires, les Roms n’ont pas trouvé une nouvelle forme d’escroquerie pour dépouiller le citoyen naïf de ses économies, ils ont simplement prélevé   à la source cette aide qui ne venait pas .Ils sont révélateur de ces nouvelles formes agressives de collecte de la générosité publique mise en place par une célèbre ONG bleue.

En faisant de l’aide humanitaire, un produit comme les autres, et en imposant à ses vendeurs des objectifs à atteindre en fin de journée, les jeunes collecteurs ont perdu la bienveillance des donneurs pour rejoindre la filouterie gentille des bonimenteurs de foire.

Traquer, harceler à chaque coin de rue par des soulageurs de conscience sans état d’âme Ne peut on voir quelque chose de Morale à ce que les bénéficiaires de cette aide viennent la demander directement.

Pourquoi en lieu et place de ses étudiants de bonne famille arpentant la rue pour un salaire, ne pas mettre directement des sans papiers, des familles en difficultés, des malades.

Ce ne sont pas les roms qui sont à montrer du doigt mais la dérive mercantile, non dans les objectifs mais dans la forme des collectes de dons qui ont été mis en place ces dernières années par les ONG pour alimenter leur trésorerie.

 

Igor deperraz  

Les roms prennent à la source….

 

 

Igor deperraz  

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

igor deperraz

Chronique de l'actualité politique et sociétale.Publication dans la presse nationale française ,suisse etc.....
Voir le profil de igor deperraz sur le portail Overblog

Commenter cet article