Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chroniques matinales

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS", L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité.salons (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris jury Petits Molière Téléphone 0785473094

Révélation sur le tour de France

L’EPO sans OGM

 

On aimerait que le cyclisme  soit « propre ». Une compétion entre hommes transpirants de la bonne sueur non OGM,  estampillée « bio ». Des étapes à bout de souffle donnant sa chance à celui qui en veut. Un esprit de compétition  proche des grandes valeurs humanistes défendues par les organisateurs du tour. Une France qui applaudit sur le bord des routes ou derrière son écran plat le vaillant chevalier sorti d’une légende Arthurienne  .On aimerait ! Mais tout cela n’est que pur artifice et surtout  plein de malice.

 Nos hommes sont chargés, pour prendre une expression populaire. Chargés par les sociétés qui les subventionnent de remporter des étapes. Chargés par les spectateurs de leur en donner pour le temps qu’ils y consacrent pendant les vacances et finalement chargés tout simplement. Un tour de France garantie sans organisme généralement modifié, c’est comme un vin sans alcool. L’étiquette donne envie mais le contenu fait vomir.

Alors, doit-on pour autant sourire de ces millions d’abuser qui ont encouragé 7 fois celui qui marchait au Kérosène. Peut être pas si l’on continue à encourager un sport qui fait du premier le gagnant d’une course.

Si l’on voulait un tour propre, il ne faudrait pas récompenser le premier de la course mais l’équipe qui a le mieux pédalé ! Doutons alors que le public et les sponsors goutent de cette forme collective de réussite.

Le tricheur n’est pas celui que l’on croit dans cette affaire de dopage …Le tricheur c’est le spectateur qui veut un surhomme gonflé à l’EPO pour le faire rêver en fermant les yeux sur une  réalité plus tragique!

Igor deperrazjuillet-2012-101.JPG

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

igor deperraz

Chronique de l'actualité politique et sociétale.Publication dans la presse nationale française ,suisse etc.....
Voir le profil de igor deperraz sur le portail Overblog

Commenter cet article