Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Selon le récent sondage de Médiamétrie, NRJ est en tête des audiences radio entre avril et juin. Loin devant France inter et très proche de RTL. Cette indication apporte de précieux renseignements sur ce qu’écoutent nos concitoyens et par effet de contagion sur ce qu’ils pensent. Le héros incontesté des français est donc le célèbre animateur Cauet qui donne à NRJ un ton, un regard très rustique mais aussi très efficace. Si l’on peut comparer France inter à un petit Saint Estèphe , la radio de Cauet tend plus vers le gros rouge qui tache. Mais les résultats sont là et incontestablement douze millions d’oreilles n’ont d’yeux que pour ce genre radiophonique. De quoi peut donc souffrir la radio publique pour ne pas attirer à elle des auditeurs élevés à grand frais sur les bancs de l’école républicaine ? Le sondage de radiométrie ne serait-il pas un bon indicateur de la performance du système scolaire ?  Mesurer si les français savent lire et compter est intéressant mais en termes de qualité, il est beaucoup plus intéressant de savoir à quoi sert cette débauche de bonnes intentions si l’on a de faible résultat d’audience sur des médias de qualité. Les élèves seraient ils devenus sourd à l’arrogance des bonnes intentions pédagogiques. Littérature, philosophie, éducation civique ne sont pas de mise dans les deux radios qui caracolent en tête, RTL, NRJ ! Ce n’est peut être pas le bon terme choisi pour cette outil de mesure. Culturométrie serait bien plus approprié.

 

Igor deperraz

Commenter cet article