Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chroniques matinales

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS", L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité.salons (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris jury Petits Molière Téléphone 0785473094

Quai Bertrand Delanoe dans la ville rose

L’arche Delanoë accoste sur la rive droite

 

La reconquête de la Seine continue à faire polémique. Bertrand Delanoë ne tenait pas à quitter la Mairie de Paris sans laisser pour la postérité une marque durable de son passage. Ce seront donc les Berges de la Seine. Un pied de nez à Georges Pompidou qui avait sacralisé en 1966 l’automobile en plein cœur de la Capitale. Tout n’est pas encore gagné, mais la reconquête du centre-ville par ses habitants est actée. Comme d’autres grandes villes de France, Paris retrouve le charme des promenades le long des rives de son fleuve.

Une démarche romantique qui résume assez bien le règne de Bertrand Delanoë sur la Capitale. Dorénavant il sera possible de manifester sur deux kilomètres en même temps contre le mariage pour tous : rive droite et pour le mariage pour tous : rive gauche. Pourquoi alors ne pas imaginer des joutes fluviales pour en découdre symboliquement. Il était temps que Paris se réveille, les autres Capitales européennes, parmi les plus libérales ont déjà mis les automobilistes et leur symbole phallique aux portes de leurs cités.

Un beau cadeau fait au Parisien qui pourront  bientôt épouser le Maire de Paris en se faisant photographier dans les jardins flottants. Rebaptisons par la même occasion les quais de Seine en le renommant quai Delanoë. Les opposants au mariage homosexuel n’ont rien à craindre.  C’est Toulouse que l’on surnomme la ville rose.

Igor Deperraz

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

igor deperraz

Chronique de l'actualité politique et sociétale.Publication dans la presse nationale française ,suisse etc.....
Voir le profil de igor deperraz sur le portail Overblog

Commenter cet article