Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chroniques matinales

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS", L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité.salons (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris jury Petits Molière Téléphone 0785473094

profs a nus

 

Pendant que des profs posent « à la manière » du nu ,  very bad blag touche son public sur direct 8 sans que cela ne choque ni n’impressionne personne .Ce court programme d’humour orchestré par David Marsais et Gregoire Lidig joue sur la tendance Geek venue des séries américaines.

On y voit entre autre un prof de dessin nu sur son bureau et des élèves en train de suivre ce cours pratique d’un nouveau genre,une dictée des plus hard et un prof de philo posant comme dissertation « la vie cette sale race ».

Les réunions de parents prof sont croquées dans leurs réalités nues(elles aussi) .Des gags qui font sourire même si le trait est souvent lourd et peu subtil .Assommer le prof ou l’étouffer sous les clichés est le fil conducteur du message qui cible avant tout la tranche d’age des adolescents. Pour le prof d’histoire qui étudie la république « On va s’occuper que de François Mitterrand…. »

Une école qui est mise à nu pour le plus grand bonheur de ses spectateurs.

Un divorce sous jacent et un détachement entre la Nation et ses enseignants qui n’a pas attendu de voir quelques corps en partie dénudés pour ne plus croire au caractère sacré de ce prolétaire de l’intelligence .David Marsais et Gregoire Lidig frappent et cognent sans retenue sur une profession qui du reste prend tellement de coup qu’il peuvent le temps d’un sourire nous faire croire que la situation n’est pas imaginaire

 

Igor deperraz

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

igor deperraz

Chronique de l'actualité politique et sociétale.Publication dans la presse nationale française ,suisse etc.....
Voir le profil de igor deperraz sur le portail Overblog

Commenter cet article