Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Le modèle suisse nous donne une bonne fessée

 Le modèle suisse de votation (initiatives populaires)qui donne la possibilité aux citoyens de proposer des lois ou d’amender la constitution s’impose de plus en plus dans la conscience politique des partisans d’une démocratie plus moderne et surtout plus à l’écoute des préoccupations des citoyens. La suppression des parachutes dorés a donné à ce système une formidable leçon à l’Europe qui ne finit pas de tergiverser avec les prédateurs voyous qui écument les grands groupes industriels. Mais c’est dans la vie intime des gens que ce système a montré sa remarquable élasticité intellectuelle .la suisse autorise sur son sol le suicide assisté par absorbation de pentobarbital de sodium. Pour une somme de 8000 euros, il est aujourd’hui possible d’échapper à une fin de vie dégradante et non choisie. C’est une grande avancée pour le respect de dignité humaine.  L’autre sujet délicat est la formation des assistants sexuels pour les personnes atteintes de handicaps. Autorisée en Suisse, mais refusé le 11 mars par le comité consultatif national ; il n’y aura pas de personnes rémunérées en France pour procurer, à égalité avec les autres adultes majeurs un vrai droit à la sexualité ou à sa découverte. C’est une triste négation d’un droit fondamental de la personne handicapée. En quoi la mise à disposition lucrative d’un corps dans la sphère du handicap gène ou constitue un objet se suspicion. Les prostitués venus de tous les pays baltes ou d’Afrique exercent sans aucune réserve leur métier aux portes de toutes les grandes villes dans des camionnettes délabrées. Elles ou ils occupent les centres-ville sans que la puissance publique n’enraye un phénomène que l’on dit être le plus vieux métier du monde. On refuse le droit aux personnes ne pouvant se déplacer seules ou atteintes d’un handicap mental l’accès sans risques au sexe. Notre système de représentation nationale n’est plus en phase avec son électorat. Des élus socialistes majoritaires à l’Assemblée nationale qui sans vergogne graffaient sur les murs des universités et des bâtiments publics « Jouir sans entraves » prennent de moins en moins la mesure des évolutions de nos sociétés. Comme le rappelait justement Coluche dans son programme électoral, la démocratie c’est aussi « Tous ensemble pour leur foutre au cul ! », la figure emblématique des restaurants du cœur avait été le précurseur d’une intuition géniale : Notre Constitution ne répond plus aux besoins essentiels des gens y compris dans leur sexualité. Il y a des jours et des lois ou le pompiste de Pantin nous manque… pour leur..

 

Igor Deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article