Peugeot au Tibet

par igor deperraz  -  19 Février 2014, 09:56

La  102 bleu made in china

Peugeot nous quitte, Armand Peugeot qui sortit en 1889 le tricycle à vapeur ne prévoyait certainement pas que son nom serait bientôt la propriété d’un groupe chinois .On peut se cacher les yeux, proclamer haut et fort que les Chinois n’ont investi que 14 pour cent du capital …le marché aura bientôt raison de la firme française. Les chinois n’achète pas à bon marché une marque mondialement connue, il achète aussi la propriété intellectuelle de plus de 100 ans de recherche investissement. C’est toute l’excellence française en matière de construction automobile qui s’enfuit vers  un pays qui ne respecte pas la propriété intellectuelle. On promet des millions de consommateurs chinois attirés par la technologie hybride, on promet que la France restera avec l’État comme actionnaire aux commandes de ce navire amiral …De grande promesse qui s’effaceront au fil des changements de gouvernements .La Peugeot 102 qui avait fait la fierté de l’ouvrier français ,la 504 qui a transporté tant de familles ne seront plus bientôt ◊un vague souvenir noyé dans le grand marché chinois .

Igor Deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :