Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chroniques matinales

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS", L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité.salons (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris jury Petits Molière Téléphone 0785473094

Omar le syrien

A Omar le Syrien  

Mourir pour des idées ou mourir parce que l’on est né quelque part, c’est toujours mourir. Deux journalistes  occidentaux Marie Colvin  et Rémi Ochlik et deux jornalistes syriens dont Omar le Syrien ont payé de leur vie leur courage à relater l’indescriptible assassinat  perpétué par le clan de Bachar el Asssad  soutenu par la Russie de Poutine. Deux morts de trop pour la communauté internationale qui regarde en spectateurs aguerris les bombardements sur la ville d’Homs. Repérés par leur téléphone satellitaire et par une trop grande confiance en leur statut d’occidental, ils ont été les proies faciles des bouchers syriens. L’appel à une évacuation d’urgence d’Edith Bouvier et de Paul Conroy ne peut nous laisser indifférent et nous souhaitons que leur transfert soit réalisé dans le respect des conventions internationales si ce mot peut encore avoir un sens pour un pays largement occupé par des criminels de guerre. Des milliers de blessés qui n’ont pas la chance d’être bien né vont mourir faute d’être opéré et cela est aussi insupportable. Les rapatriements sanitaires ne peuvent être  une assurance  occidentale portant le message qu’une vie européenne vaut plus qu’une vie syrienne.  Quel ordre de priorité dans l’urgence va mobiliser une ambulance ? Combien d’enfants se verront priver de  secours et de rapatriement d’urgence parce qu’ils ne disposent pas du statut de journaliste. Etre bien né continue en ce début des 21 siècles à établir les priorités sur le prix que l’on accorde à une vie et l’ordre que l’on donne aux évacuations d’urgence sur les théâtres de guerre. Une question délicate et peut être choquante que l’on peut se poser devant ce paradoxe. L’inégalité d’accès aux urgences en question sans réponses…

 

Igor deperraz

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

igor deperraz

Chronique de l'actualité politique et sociétale.Publication dans la presse nationale française ,suisse etc.....
Voir le profil de igor deperraz sur le portail Overblog

Commenter cet article