nucleaire sans air

par igor deperraz  -  18 Mars 2011, 11:17

Dix ans pour fermer nos centrales nucléaires

 

La production d’électricité d’origine nucléaire doit dans les dix prochaines années laisser sa place aux autres énergies, y compris devant l’urgence au charbon. La fission  nucléaire présente un risque important de détérioration de notre qualité de vie, voir de la disparition de la vie, la vraie !!La vie au plein air .La filière nucléaire a fait de remarquables progrés et en fera encore Elle présentera certainement un risque proche du zéro dans son process interne de contrôle et maîtrise de la radioactivité. Le risque et le danger ne viendra pas de l’intérieur mais bien de facteurs exogènes incontrôlables comme l’a pu l’Etre la conjugaison d’un tremblement de terre et d’un tsunami .La prochaine catastrophe à venir aura pour origine l’irruption d’un groupe de militaires ou de fanatiques dans le cœur du réacteur en vue de faire imploser le réacteur avec les conséquences irrémédiables que l’on connaît pour le territoire européen. Ce nouveau 21 septembre n’est pas une hypothèse de science fiction mais une probabilité certaine .Les tchétchènes, les groupes fanatiques ne manquent pas de martyrs.

Le choix d’avoir mis ces réacteurs aux cotées de  zones à fort peuplement est une erreur politique et stratégique .Si cette industrie veut perdurer, elle doit construire des centrales européennes dans des zones désertiques, protégées par des bataillons d’hommes armées.

En l’état, il y a urgence à renforcer la sécurité militaire des sites et de fermer dans les dix prochaines années ces bombes à retardement .Pour nos enfants nous n’avons plus le choix…….Respirer  à l’air libre ou derrière  des masques

Igor deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :