norvège au risque de l'interprétation

par igor deperraz  -  24 Juillet 2011, 09:13

Un vrai jeu en ligne ? Norvège tuerie… 

 

 

La Norvège est confrontée au phénomène récurent de tuerie à grande échelle sans qu’un mobile cohérent apparaisse ou du moins sans qu’un modus operandi collectif puisse laisser présager une action politique concertée.

La police et la justice chercheront en vain des explications pertinentes à ce qui n’est en réalité qu’un révélateur  de notre société occidentale .L’individualisme et la manipulation mentale des jeux en ligne.

La génération vidéo en ligne franchit les murs de ses salons pour aller tuer, armes aux poings, les protagonistes de la vraie vie.

Comment ne pas considérer les sociétés mettant par avatars interposés des soldats en situation de guerre, de violence comme étant  les premiers responsables de ces crimes atroces qui sans mobiles apparents tuent des milliers de vrais gens virtuels.

En passant plusieurs heures sur des écrans à tuer avec des armes de guerre, les esprits les plus fragiles s’habituent à la banalisation du meurtre.  ils vivent la virtualité comme une banalité.

Loin pour eux d’être un exécutoire  des pulsions refoulés, la relation  sur la toile  devient le centre de leur vie.

Dans cette inflation graphique qui pousse  à plus de réalisme, ouvrir sa porte et sortir dans la rue, arme au poing constitue l’étape ultime du jeu virtuel.

Il nous appartient collectivement de nous interroger sur la pertinence de ne pas condamner pour incitation à la haine, ces sociétés qui  font des profits considérables en exploitant la pulsion de mort

  .Réguler  par une instance européenne le Net deviendra,à l’avenir un enjeu d’Ordre public européen.

 

Igor deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :