Les tables de la discorde

par igor deperraz  -  1 Février 2011, 17:01

 

 Les tables de la discorde

 

Dans la France des années 196O, Jacques Baudouin Un grand humoriste, époux de Micheline Dax raillait l’apprentissage des tables de multiplication dans un sketch  célèbre à l’époque On chantait alors, en rythme, dans les classes, cet hymne à Pythagore qui n’est pourtant pas l’auteur de ce corpus numéral. Apprendre ses tables est  toujours La bête noire des parents et des grands parents. Toutes les générations vivent autour de ce sésame sacré / les Savoir ou ne pas les  savoir. La commutativité de la .multiplication pourrait venir au secours des plus rétifs. Il n’en est rien. Six fois sept, ils retiennent. Sept fois huit, ils sèchent De quoi faire perdre un peu plus de cheveux blancs aux papis et mamies qui gardent leurs petits enfants. Devant l’ordinateur, on révise devant des jeux les plus branchés du moment, des missiles qui touchent la bonne réponse. Des jeux de mémo .Rien n’y fait. Faut il donc une nouvelle fois stigmatiser  l’école et ses manques pour remettre Jacques Baudoin au hit parade des vidéos du net. En autorisant la calculatrice à l’école, et au Bac le mini ordinateur, On n’a pas été dans le sens d un  développement durable  du calcul mental. Les enfants ne s’y trompent pas .Pourquoi apprendre des tables qui ne servent qu’à gâcher les petits matins de départ à l’école. On ne peut pas d’un coté supprimer dans les examens terminaux l’usage de la mémoire et vouloir faire apprendre une combinaison de nombres pour la seule satisfaction des enseignants des petites classes .Pour etre cohérente, la réflexion du ministre devrait inclure la suppression dans toutes les classes de la machine à calculer. Le retour de la bonne « règle à calcul « ravivera bien des souvenirs .

  igor Deperraz

 

chronique matinale.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :