Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

 

Le bitcoin des idées : le Pitcoin

Le bitcoin est cette entité monétaire créée par l’obscur Satoshi  Nakamato , sans que l’on ne sache vraiment qui est à l’origine de sa modélisation ..L’État chinois, Israël, un hacker? Un système de paiement qui veut concurrencer les monnaies traditionnelles.

Un  pur produit du web qui comme les réseaux sociaux ou le commerce en ligne a su s’imposer à l’économie traditionnelle. Cette monnaie virtuelle ne s' appuie pas sur la production d’une zone économique, mais sur un algorithme de croissance plafonné à 21 millions d’unités. Dans son fonctionnement, chaque Bicoin porte sa traçabilité et est vérifié dans un processus collaboratif par des mineurs et d’autres clefs. Au lieu d’être stocké dans une Banque centrale, chaque bitcoin est détenu par son propriétaire.

La sécurité est maximale et le procédé cryptogamique sans faille. Ce réseau pair-à-pair n’est pas sans risque puisque la  transaction est définitive et chaque bitcoin perdu est définitivement détruit. Sa parité est affichée et il est possible de convertir ses bicoin en euro. 1 BTC =95,89 e 

C’est la nouvelle offensive de l’économie « citoyenne ». Concurrencer les États sur leur propre chasse gardée : L’émission de monnaie . Le succès du bitcoin tient en partie à cette nouvelle ère du tout numérique qui pousse des millions d’utilisateurs à épouser les tendances du web. Le bitcoin anticipe- il aussi la chute et la fin de l’euro ?

Si l’on reprenait l’idée du bitcoin pour les œuvres de l’esprit, on pourrait aisément imaginer un même procédé pour impacter les échanges d’idées, la production intellectuelle et non marchande voir la réduction de son emprunte Carbonne. En associant chaque production de l’esprit à un « Pitcoin ». Une mesure du travail intellectuel en ligne avec un algorithme de développement, on donnerait une monnaie d’échange à nos idées. Un concept de  banque d’idées, à l’image de Wikipédia, mais avec une valeur et une notion d’échange.

Igor Deperraz

camus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article