Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Berlusconisation du paysage français

Pour comprendre la stratégie gagnante du Front national, il faudrait brièvement se pencher sur la démocratie italienne et son expression contemporaine emmenée par Silvio Berlusconi.  Berlusconi, c’est 12 milliards de dollars de patrimoine ! C’est la propriété à 80 pour cent du quotidien Il Giornale, c’est le rachat d’un club de foot, le Milan AC, c’est aussi le premier distributeur et producteur de films italiens et encore bien d’autres participations dans tous les secteurs de l’économie. C’est bien parce que le terrain avait été préparé par des parties d’extrême droite comme le front national que l’homme d’affaires aujourd’hui empêtré dans des scandales salaces a imposé une démocratie à l’italienne proche du rêve mussolinien. La montée du Front national ne verra peut être pas le clan Le Pen remporter la mise …la banalisation du mal et sa mise en conformité avec le label européen de démocratie molle pourrait faire émerger dans quelques années un homme d’affaires disposant d’un grand quotidien national prêt-à-porter le projet d’une France propre. On voit qu’aujourd’hui les propriétaires des titres de la presse française ont la tentation de faire entendre leur voix… Dans une société où l’indépendance de l’information est de plus en plus réduite à quelques titres, le terrain est labouré pour amener le monde des affaires à prendre en main le Ministère de l’Économie.  Dans sa forme actuelle, le parti frontiste ne représente qu’une frange réduite de l’expression populaire, une alliance avec le monde des affaires et des médias lui donnerait l’occasion de s’implanter durablement dans le tissu municipal et régional. Ce qu’il faut redouter n’est pas la montée du front national, mais sa position d’avant-garde dans une aventure à la Berlusconi.

Igor Deperraz

Commenter cet article