Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Pater mater sont dans un bateau

 

Un des effets inattendus du « Mariage pour tous » est la multitude de revendications linguistiques qu’il suscite. Le mariage, ce mot dérivé du latin matrimonia (femmes mariées) devrait pouvoir se traduire dans la langue française par Patriage (pater en latin) lorsque deux hommes se marient.

Mais cette revendication égalitaire ne s’arrête pas là, elle entend gagner du terrain sur l’ensemble des concepts juridiques issus du droit ecclésiastique de l’ancien régime. C’est ainsi que nombre de pères revendiquent aujourd’hui un droit équitable concernant la garde de leur enfant et qu’ils souhaiteraient se faire entendre par les anciens juges aux affaires matrimoniales sans avoir à grimper sur des grues. Si le terme a évolué en Juge aux affaires familiales depuis 1993, l’esprit et le fonctionnement de ce juge unique n’a pas totalement évolué en parallèle avec le Droit européen qui introduit l’égalité des sexes dans les droits nationaux .Un juge de l’égalité des sexes serait une réelle avancée pour régler les conflits.

Il est toujours surprenant que les enfants se dirigent à l’école maternelle dans une Administration qui revendique haut et fort la devise républicaine d’égalité comme l’a souligné la Députée de Paris Sandrine Mazetier . On pourrait choisir de doubler l’adjectif en école maternelle et paternelle, mais pourquoi ne pas la rebaptiser “Jardin d’enfants ‘comme en Allemagne ? Une façon de rappeler que la petite enfance est un grand jardin d’apprentissage (ludus )en latin, mais certainement pas une école (skholê) comme Platon la définissait.

Assistante maternelle, sage femme, devront évoluer comme pour les puéricultrices qui se déclinent en Puériculteur.

Le Mariage pour tous aura certainement contribué à engager une grande réflexion linguistique pour redonner aux mots leur sens. Un mariage de raison dans l’histoire culturelle de certaines institutions qui devrait bénéficier de la réalité augmentée du mariage pour tous.

 

Igor deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article