Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

seine1.jpgL’Armada est elle une manifestation écologique

C’est donc ces fameux trois mats qui font de l’Armada de Rouen un grand succès national. Pour 10 millions d’euros, dont 35 pour cent restants à la charge de la commune, 30 voiliers civils se donnent gratuitement en spectacle. La magie du grand large est au rendez-vous malgré la difficulté pour les organisateurs de réunir les fonds nécessaires. Le beau temps revenu et par trop longtemps espéré a précipité les touristes sur un des premiers grands rassemblements populaires de l’année. Cette manifestation qui met en avant la propulsion éolienne est en totale contradiction avec sa représentation symbolique. Comme une étude de 2007 de l’agence de l’eau de Seine Normandie l’a montré pour les bateaux logements, les bateaux en stationnement génèrent une pollution eaux grises et noires (les égouts !)  .  Elle évalue cette pollution entre 0.1 et 0.6 pour cent des flux rejetés habituellement par les stations d’épuration. L’Armada est donc une grande entreprise de pollution de la Seine… La visite de ces géants des mers par une flottille motorisée ne plaide pas non plus pour une approche durable de la navigation en Seine. Aucune embarcation à voile ou à propulsion électrique pour déambuler sous les coques du Belém… le financement de l’opération ayant été bouclé en partie par l’organisation de soirée VIP, sur les pontons, on assiste à une grande privatisation des lieux traditionnellement ouverts à la visite et à une insupportable pollution sonore. L’image des trois mâts et du marin hissant la voile en prend un coup lorsque l’on sait que ces grands bateaux se propulsent en Seine au rythme du moteur Diesel .L’Armada est à l’image de notre perception du défi écologique qui nous attend. Nous nous contentons toujours et toujours de grandes idées pour au final  accepter le chant des sirènes de la pollution

Igor Deperraz

seine-2.jpg

Commenter cet article