Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Si j’étais un homme 

DGSE, DRM, DPSD… bienvenue dans le monde très fermé du renseignement.  Alors que le Ministère de la Défenses s' apprête à  perdre 34675 postes les prochaines années, ce secteur ministériel échappe aux restrictions budgétaires. Il va même recruter plusieurs centaines d’agents  pour continuer à  percer les grands mystères de la subversion.

 La  loi de programmation militaire 2014- 2016 donne aux agents  des pouvoirs exorbitants du droit commun et dans son article 13 autorise l’intrusion sans contrôle judiciaire dans les données informatiques et électroniques. Big Brother l’avait rêvé, les services de renseignement l’ont obtenu. Récolté du renseignement à l’air du web .2 pourrait paraître logique et porteur de sens, mais il faut quand même admettre que les mouvements terroristes ou les mouvements représentants   une  menace pour le territoire ont largement déserté ce terrain miné par les ’écoutes.

On peut faire de l’interception préventive et obtenir des résultats sur des apprentis trublions, mais pas sur des professionnels. À quoi bon laisser des services de renseignement s’immiscer dans la vie privée des citoyens ordinaires si ce n’est pour y exercer une intrusion abusive ou potentiellement liberticide…Sous  le prétexte de protéger la société du péril extérieur ,la démocratie se déshabille au profit d’une mise sous surveillance sans le moindre contrôle judiciaire .

 Il est regrettable que la stratégie du fil en aiguille nous conduise tous vers la culpabilité .sommes-nous tous des terroristes qui s’ignorent…et devrons-nous vivre nus sous le regard goguenard de quelques fonctionnaires de la DGSE sans manifester sinon de la  gène, mais aussi de la pudeur…

Igor déperraz

Commenter cet article