Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

 

 

François Castro, le fidèle Hollande

François Hollande ne nous avait pas habitué à une poussée de fièvre gauchiste. Imposer les très hauts revenus à 80 pour cent est un concept révolutionnaire audacieux. Sorti du chapeau à l’occasion d’une émission de télévision grand public, le nouveau Fidel Castro français aurait pu, sous le coup de l’émotion décréter  qu’il imposerait tous les revenus supérieurs au salaire minimum à hauteur de 80 pour cent. Un projet socialiste de société qui aurait fait  échec à la financiarisation accrue de notre société et nous aurait  donné  une chance de rembourser notre dette publique. Un grand plan de redressement des comptes  soumis à une commission de surendettement. Comme pour le prix de l’essence qu’il propose de bloquer pendant trois mois, les salaires se verraient imposer pendant cinq ans à ce pourcentage. Face à notre volonté de vivre ensemble et à la nécessité de transmettre à nos enfants un territoire libre et insoumis aux monarchies du pétrole, cette déclaration d’intention égalitaire aurait donné un certain panache à la gauche française socialiste. François Hollande promet dans le même temps de baisser son salaire de Président  mais  avoue que son prédécesseur l’a augmenté de 160 pour cent. Encore une fois du panache Monsieur Hollande, Devenez le premier président smicard. Une entrée dans l’histoire des idées socialistes ne vaut elle pas tous les caviars du monde ?

 

Igor deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article