Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Florence Cassez au pays de l’or inca

 

Florence Cassez Crépin sort libre, après avoir passé 7 ans dans les prisons mexicaines. Un dénouement heureux d’une affaire qui n’a jamais livré ses secrets. Vallarta  Cisnéro, son compagnon était soupçonné de faire partie de la bande du Zodiac. Une pratique mafieuse courante dans cette région qui consiste à enlever des personnes pour monnayer leur libération. Florence Cassez ne savait certainement pas que son ami mexicain avait été en affaires avec Eduardo Margolis ?

La frontière entre la Police,  les trafiquants et le politique n’étant pas toujours très claire, la jeune femme pouvait donc bénéficier du doute. Ce doute qui ne porte pas sur la culpabilité de Madame Cassez mais porte sur sa naïveté ? Beaucoup d’argent facile devait circuler autour d’elle, et il est difficile à croire aujourd’hui que les personnes gravitant autour de Vallarta Cisnéro ont pensé avoir affaire à un représentant de commerce ou un gagnant de la loterie .La compagne de Jacques Mesrine n’était certainement pas dans cette ambiguïté. L’amour rend donc aveugle, c’est la seule réponse que l’on peut donner. On peut aussi comprendre la « haine » de toutes les victimes d’enlèvement crapuleux qui voyaient dans cette libération un signe de faiblesse .Florence Cassez a donc été le jouet involontaire de la violence mexicaine. Nous ne pouvons cependant pas faire de cette libération un évènement politique important si l’on pense au sort des otages français qui ne bénéficient pas de la même couverture médiatique

Igor deperraz

Commenter cet article