Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Et Le Nouvel observateur s’endormit..

 

 Les hebdomadaires de Gauche ont largement bénéficié de la Sarkomania du dernier quinquennat. Ils  vont maintenant devoir faire face à l’érosion mécanique de leur lectorat. Même s’ils s’en défendent, leurs soutiens implicites aux gouvernements socialistes à venir vont freiner leur capacité de contestation.

 

Ce que l’on pourrait appeler le syndrome du « Matin de Paris » pointe son nez dans un contexte difficile pour la Presse écrite. Le Nouvel observateur pourrait voir son équilibre financier menacé s’il n’arrive pas à renouveler son offre et fusionner ses différentes rédactions en une seule.

 

 

 Après le rachat de rue 89, l’obs n’a toujours pas un site en ligne simple et lisible. Si  la diversité des titres en ligne élargit le panel de lecteurs, elle restreint l’efficacité rédactionnelle. Sur  un marché hyperconcurrentiel, il est nécessaire de présenter au lecteur une offre simple et complémentaire du titre papier. L’écriture spécifique dédiée au smarphone et les nouvelles façons de lire plaident  pour un site unique couplé au support traditionnel.

 

 

Réactif, inventif, Le Nouvel Observateur se doit d’élaborer une nouvelle maquette pour garder ses parts de marché.

Une maquette qui  renouvellerait en profondeur la présentation du  magasine et du site en ligne. Sans évolution, le titre ne tardera pas à connaître des difficultés financières .Il est urgent de prendre conscience de la révolution de la Presse en prenant les devants …

 

igor deperraz

Commenter cet article