Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Eric Zemmour sans amour.

 

Les chroniques rituels et misogynes d’Eric Zemmour expriment une opinion, un point de vue, une pensée, un cheminement intérieur. Si elles font polémiques, c’est parce qu’elles sont lues ou écoutées. Des auditeurs où des lecteurs se retrouvent et se complaisent dans ces prises de position. On peut le déplorer, s’inventer quelques indignations et porter le tout devant un tribunal, elles ont le mérite d’exposer sur l’Agora les idées d’une partie de nos concitoyens. Pourquoi ne pourrait-on plus tout ce dire ? Pourquoi ne pourrait-on plus s’écouter ? A ce jeu qui provoque l’autocensure des journalistes et des chefs de rubriques, la presse prend bien souvent des allures de propos bisou nounours. La liste commence à s’allonger de tous les sujets qui vous mèneront aux enfers des Rédactions. Israël et la communauté juive, François Mitterrand, la téléphonie mobile, le front de gauche et son populisme caché, la compagne du Président, le temps de travail des enseignants, les retraites à la Sncf, le financement des syndicats. Avec son corpus de lois mémorielles, et de lois protégeant contre les propos diffamatoires, Arnaud Montebourg aurait pu se retrouver à la porte du gouvernement pour des propos que personne n’a retenu ! Si le respect de la vie privée des uns et des autres n’est pas discutables, comment ne pas d’un revers de manche, balayer la faiblesse et la petitesse d’Eric Zemmour !!Qu’il s’exprime et s’imprime autant qu’il veut, ses propos n’engagent que lui et il appartient à chacun de  changer de journal ou de radio…..Igor Deperraz

Commenter cet article