Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

L’éclisse 

 

 

Eclisse

Une agrafe d’acier de 10 kilos maintenue par quatre boulons s’est dévissée provoquant le déraillement d’’un train corail. Si l’on écarte la négligence professionnelle, la voie ayant été contrôlée avant la catastrophe de Brétigny-sur-Orge, il reste l’acte de malveillance …

Qu’il soit avéré ou plausible, cela en dit long sur la sécurité passive des voies de chemin de fer hors lignes à  grande vitesse. Ce n’est pas la première fois que Réseau ferré est menacé d’acte de sabotage. Dévisser trois écrous résistant à une force de 50 kg/mm est à la portée de tout le monde. Si l’on écarte l’hypothèse sordide de l’acte malveillant ayant pour but de faire le buzz sur internet ou plus terrifiant de faire dérailler un train pour rançonner les voyageurs, on peut y voir aussi l’acte d’un psychopathe. Des voyageurs se seraient- ils fait dépouiller après le choc ? Des images auraient- elles été prises dans le plus grand voyeurisme.

« L’enquête nous répète t- on sera longue et compliquée… Si en reprenant votre vélo, le boulon qui tient la roue avant est dévissé, vous ne pouvez pas croire après une chute que les causes de l’accident puissent être dévoilées après le passage des experts à Miami ! Soit celui qui a réparé votre roue ne l’a pas resserré, soit un mauvais plaisantin l’a volontairement déboulonné. Une attaque de voyageur a déjà eu lieu, il y a quelques mois, ce scénario est peut être une piste qu’il faut prendre en considération ? La sécurisation physique des voies est un des plus gros point noir du transport ferroviaire. Le retour des attaques de diligence est un scénario qui malheureusement révèlerait une fois de plus la grande désespérance des populations mises au ban de la société !  

Igor deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article