Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Director

Dans le débat qui va s’ouvrir sur l’école, les Directeurs d’école seront une fois de plus sollicités  pour organiser, convaincre, retransmettre les débats animés des différents intervenants. Une tache qu’ils font avec merveille et efficacité sans que l’on ait eu à ce jour à se plaindre d’un quelconque dysfonctionnement du service public de l’éducation…

 

 

Avec une dizaine de postes de professeurs d’écoles par Académie et une priorité réaffirmer pour les Razed, le Ministère à des objectifs plus concret à fouetter. Ce que l’on appelle en langage politique, des choix, des arbitrages n’est que l’exercice contorsionniste de la langue de bois.

 

 

Pour faire avancer le dossier de la Direction, il faut se recentrer sur les missions essentielles de l’Ecole et trancher dans le vif.

 

Mettre l’accent sur un statut des directeurs, c’est abandonné l’idée que l’école peut tout et son contraire, y compris repriser les chaussettes des enfants que l’on lui confie.

Abandonner l’idée d’une dispersion des personnels dans les Razed, langues étrangères, et autres postes à profil en transférant ces postes budgétaires sur la Direction d’école est un tournant à prendre pour faire avancer la cause.

Parce que école qui fonctionne, c’est peut être mieux  qu’un Razed dispersé et dont l’efficacité prouvée pourrait être pris en charge par les collectivités territoriales.

 

Il faut proposer de recentrer l’école sur sa mission première qui n’est pas de soutenir ou d’accompagner mais bien d’enseigner.  On dégagera ainsi les postes nécessaires à la direction d’école par des moyens constant.

 Gouverner c’est choisir.

Pour sortir de l’impasse du dossier de la Direction d’école, le temps est peut être venu d’abandonner le bon samaritain qui sommeille en chacun, chacune ……  IGOR DEPERRAZ

Commenter cet article

Simon 08/09/2012 09:18

RASED, pas Razed.