Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

dimanche 3 mars 2013

Manuel Valls reprend la grande tradition des ministres de l’Intérieur qui demande et redemande l’aggravation des peines contre ceux qui s’en prennent aux forces de l’ordre. L’émotion après un meurtre est toujours légitime, mais quelle différence entre des policiers victimes d’extrêmes violences et une famille d’Argenteuil victime de barbarie ?

La violence reste la même pour un pompier volontaire, un chauffeur de bus, un simple passant. Les policiers ne sont pas dans notre société des  vaches sacrées. Ils ont tout simplement le droit de vivre en paix et bonne intelligence avec la société. L’inadmissible ne réside dans le destinataire de la violence, mais dans la violence elle-même.

Mokhtar Belmoktar et Abou Zeid aurait été tué ? Un grand service rendu à ses fous de Dieu qui ne rêvent qu’aux vierges qui les attendent entre ciel et terre. On peut toujours afficher les trophées de guerre de quelques extrémistes, les causes de la montée de l’islamisme sont connues .Pillage et non-redistribution des richesses .l’intervention au Mali aurait pu avoir son volet révolutionnaire. La confiscation des biens mal acquis…

Le repoussoir islamiste pose les bases d’une nouvelle real politik. La France Afrique est remplacée par l’Afrique France, plus difficile à prononcer, mais tellement plus simple ! L’assemblée a adopté l’amnistie sociale, une mesure controversée et pourtant symbolique .Un mélange de populisme et de cynisme. Les prochaines élections proposeront une amnistie fiscale … Et si un gouvernement populiste venait au pouvoir, il pourrait aussi amnistier les viols, les délits routiers, les meurtres contre les homosexuels. L’amnistie n’est pas une arme de gauche ! Les remises de peine, les alternatives à la prison, me paraissent plus cohérentes avec l’idée de bien public ;

Igor deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article