Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

La presse papier au crematorium

La diffusion de la presse en 2013 est en berne, Libération prend une bonne claque avec 14,9 pour cent de baisse des ventes .Le Monde recule de 4,4 pour cent et le Figaro de 1.88 pour cent.

Les chiffres ne sont pas bons et surtout ils cachent une autre réalité plus parlante, les Français ne sont plus de grands lecteurs de la presse papier. Cette baisse s’inscrit donc dans un paysage textuel déjà très pauvre. Si l’on enlevait la tranche d’âge des plus de 40 ans… On aurait des résultats catastrophiques.

On en connaît les raisons, l’internet et sa presse en ligne gratuite qui met à la charge des lecteurs papier les équipes rédactionnelles.  Le manque de conscience citoyenne qui prive les titres de presse des adhésions de principe et enfin le modèle rédactionnel qui se cherche et n a pas trouvé encore son nouveau modèle.

Si la tendance se confirme, dans dix ans, il n’y aura plus assez de lecteurs pour maintenir des rédactions avec 300 cartes de presse, voire100 journalistes .Les titres restants se contenteront de copier-coller avec la presse en ligne.

Les efforts faits par l’ensemble des titres pour multiplier les approches, les suppléments n’ont pas à ce jour permis d’enrayer la chute, seuls les sites en ligne gratuits et payants ont tiré leur épingle du jeu. L’avenir du papier est bien sombre et la démocratisation de l’encre électronique devrait mettre un terme définitif aux rotatives qui font appel à des matières premières coûteuses sans que cet investissement soit gage de rentabilité.

La presse papier vit ses derniers jours et s’en ira avec ses fidèles lecteurs … Une crémation du journal papier…

Igor Deperraz

Commenter cet article