Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Va voir la pièce « Chez les grecs »

 

Les pièces Grecs seront-elles les passagers clandestins de la zone Euro ?

La Grèce se rapproche chaque jour un peu plus de la Sortie de la zone euro  et la BCE  cherche à en  amortir le choc. Si les émissions de billets sont de sa compétence et peuvent être retirés par elle, il n’en est pas de même pour les pièces Euros qui restent de la compétence des autorités nationales. A ce titre, les grecs ont émis en 2002- 73 millions de pièces de un cent et 98 millions d’un euros. Par comparaison, l’Allemagne a émis pendant cette même période 73 millions de pièce d’un cent et 1700 millions d’un euro.

 Depuis dix ans, le brassage des pièces a commencé son aventure statistique et il n’est pas rare de trouver dans la monnaie du boulanger des pièces grecs .Si la Grèce quittait la zone euro, elle retrouverait sa drachme et les stocks d’euros grecs n’auraient plus de valeur d’usage. Pour les utiliser, chacun devrait fouiller son porte monnaie et inspecter de prêt tout rendu de monnaie pour éviter de faire la queue aux guichets de la banque de France pour échange.

Les monnayeurs se rempliraient de pièces hors jeu  et il faudrait plus de dix ans pour éliminer cette monnaie inflationniste et opportuniste. A la manière d’un virus, la monnaie grec circulerait dans le corps euro sans rencontrer de résistance tant son apparence ne la distingue pas des autres. En gonflant la masse monétaire en circulation, il y aurait un effet inflationniste à la hauteur des encours Grec et peut être un jour espagnol et Portugais. Chacun se verrait contraint à scruter le fond de ses poches à la recherche de ces petits centimes égarés. Une grande chasse au trésor réservée à ceux qui ont de bons yeux.  Igor Deperraz

Commenter cet article