Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

A’ xiste pas

 

 

Facile de mettre responsable et irresponsable dos à dos. Ecrire une chronique ou publier un dessin passe toujours par le ciseau de la censure .Charb semble l’oublier. Un Rédacteur en chef ou un chef de rubrique ne manque pas une occasion d’accepter ou de refuser un dessin ou un texte. C’est son métier et en général, il le fait sans intention de priver le journaliste  d’une quelconque liberté d’expression. Le chef de rubrique use de son pouvoir .Il choisit, sélectionne.  Il peut lui arriver de trouver tel ou tel propos inapproprié ou non-conforme à  sa ligne éditoriale .Alors le ciseau de tomber d’un coup d’un seul. Le procès en sorcellerie que voudrait plaider Charlie Hebdo oublie que pour nombres de journalistes pigistes ou chroniqueurs, voire de titre de presse dépendant d’actionnaires, nous dépendons d’un inquisiteur, actionnaire ou Rédacteur. Si nous voulons être publiés, nous nous devons d’éviter certains sujets qui fâchent où seront mal interprétés. Il n’y a donc pas que les islamistes fanatiques qui bousculent la théorique liberté d’expression. Pour être libre et éclairee, la presse française devrait pouvoir donner, non la parole mais l’écriture aux chroniqueurs de tous poils. On est encore loin du compte et en matière de censure, j’aperçois les ciseaux de celui que Tardieu appelait la môme néant  Quoi qu’à dit ? A dit rin  A’xiste pas

 

Igor deperraz

 

Igor deperrazjuillet-2012-003.JPG

Commenter cet article