Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Céka devant ses juges …

Céka s’est fait un nom dans la bande dessinée française comme scénariste, en avril il sort un nouvel album avec le dessinateur Tandiang … 1492 Christophe Colomb. L’occasion de revenir sur son travail et de comprendre la démarche du scénariste dans la chaîne de composition d’un album de BD. 

 « Je visualise les personnages, leurs places, leurs caractères, dans l’humour il y a 40 expressions possibles d’un personnage …dans la BD plus créative, le dessinateur a par contre  plus de marge avec le dessin »  Mais ce qui est le plus intéressant dans le travail de Céka, c’est sa façon de concevoir le Pitch sur un grand cahier d’une célèbre marque cher à Hemingway. « Avant, je travaillais avec l’ordinateur mais finalement l’écrit, c’est un premier jet sur lequel tu ne peux pas revenir et en matière de dialogue, c’est important le naturel …avec l’ordi je corrigeais les dialogues et je perdais en spontanéité »

Sur son grand cahier s’enchaîne les notes et les idées dans l’ordre chronologique. Une recherche continuelle afin d’imaginer visuellement la planche. « Les dessinateurs, je ne les rencontre pas, mais généralement, le personnage  ressemble à celui que j’ai imaginé, c’est l’habitude et peut être aussi parce qu’auparavant je dessinai ». Une démarche qui n’est pas isolée dans le milieu de la BD qui comme d’autres métiers a connu l’évolution des tablettes numériques. Le grand retour de l’écrit et du dessin sur papier pour coller et s’ajuster à la spontanéité. «Je vérifie aussi la réalité historique et je m imprime de l’époque, par exemple pour Christophe Colomb, ce que l’on sait peu, c’est qu’il a redécouvert l’Amérique grâce à l’utilisation de voiles carrées, et aux autres techniques, mais surtout à l’abandon des voiles en triangles …si tu vois dans une BD, des voiles en triangle, c’est que le scénariste n’a pas pris la peine de comprendre la réalité historique «

  Scénariste un métier, mais aussi une démarche historique, une vue de l’esprit et un coup de crayon imaginaire …

 

Igor Deperraz

ceka1-copie-1.jpgceka-3.jpgPhotographies igor Deperraz

Commenter cet article