Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Boston ?

L’attentat de Boston a démontré une fois de plus la faiblesse des services de renseignements dans la lutte contre l’islam radical. Djokhar et Tamerlan Tsarneiev ont préparé et planifié leurs attentats dans la grande tradition du terrorisme international. Si l’on parle beaucoup aujourd’hui des pays émergents, on oublie que les pays « détergent » sont toujours les exclus de la croissance mondiale. L’Islam, comme auparavant le communisme, le castrisme ou la lutte des Palestiniens a remplacé le vide idéologique qui donnait aux peuples exclus les armes idéologiques de ses revendications .L’islam se radicalise parce qu’une partie du monde se trouve exclus de la croissance.  Qu’importe l’étiquette, les armes des pauvres sont toujours lâches pour les gouvernements qui les redoutent. Que les États-Unis, la France, la Chine soutiennent des régimes corrompus ne peut qu’alimenter la banque mondiale du terrorisme. Une cocotte minute, quelques produits chimiques achetés au supermarché et l’opérateur entraîné et idéologisé n’a plus qu’à poser tranquillement son sac à dos parmi la foule. Sans drone, ni missile à guidage laser, les combattants du Djihad frappent quand et où ils veulent. Le démantèlement récent de cellules actives sur le territoire français ne peut que nous rappeler que la victoire du Mali se paiera au prix fort. L’islam s’impose dans les banlieues françaises parce qu’aucune politique de la ville n’a envisagé de ré-humaniser les zones d’immeubles de la périphérie des grandes villes. La police des cités est assurée dorénavant par des bandes radicales qui oscillent entre criminalité et repentance mystique. Les Palestiniens avec le Hamas ont suivi le même chemin .Du terrorisme politique au terrorisme d’opportunisme. La théorie militaire des islamistes est simple .provoquer un durcissement sécuritaire des démocraties pour activer les ressentiments envers un état que les minorités percevront comme raciste ou ségrégationniste. Un cercle vicieux entretenu par les deux partis en conflit. Les uns légitimant des lois liberticides par la menace terroriste, les autres recrutant d’un clic de souris les enfants élevés dans la menace des gangs de cité ou des contrôles de police. Pour tous les exclus ou ceux qui s’en font leur porte-parole, pourrir la vie des nantis est déjà une victoire militaire ? L’islam radical est une force militaire qu’il faut désormais appréhender avec des outils cognitifs différents .une adaptation qui prendra du temps …

 

Igor Deperraz

Commenter cet article