Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Juge à jauge

Aurore Martin, en application d’un mandat d’arrêt Européen vient d’être remise à la Justice espagnole pour sa participation active au mouvement Batasuna . Elle encourt théoriquement 12 ans de prison. De juge à juge un citoyen français peut donc être expédié dans un pays de la communauté européenne sans que le pouvoir politique n’ait un droit de véto. Un revirement historique de la politique française d’accueil des intellectuels basques sans précédent. Les juges pourront à l’avenir extrader un citoyen français vers la Hongrie, , la Roumanie ou vers la Turquie si ce pays intégrait l’Union Européenne.

Le mandat d’arrêt européen exclut les motifs politiques. Il est pourtant difficile de dégager dans ces mouvements d’opposition ce qui relève du politique, du délictuel ou du criminel. Pour l’Italie, Cesare Battisti est un criminel ; Pour la France de François Mitterrand, il est l’intellectuel persécuté que l’on doit protéger. Le Ministre de l’intérieur pourra toujours clamer qu’il n’est pour rien dans cette extradition. On sait depuis l’affaire Colonna que l’opportunité des arrestations relève bien des services de renseignement et que seul le politique peut donner son feu vert au déclenchement de l’action policière.

photos-vacances-2012-268.JPGSans statuer sur la matérialité des faits reprochés et sans mettre en doute la primauté du droit européen sur le droit national ; on peut s’interroger et se révolter de voir la France, Terre d’asile devenir une France Terre stérile

Après l’expulsion des sans papiers, le démantèlement des camps de Rom, Le Ministre de l’intérieur reprend avec plus d’audace la politique conduite par Nicolas Sarkozy. Un pied de nez à la Gauche et aux intellectuels qui avaient espéré un peu plus d’introspection et de réflexion en matière de liberté publique. Igor Deperraz

Commenter cet article