Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Anne Hidalgo sur papier mâché

Anne Hidalgo sera la prochaine Maire de Paris. Très loin devant sa rivale de l’UMP.  Son avance est telle qu’elle eut été sans conteste en position de force pour présenter un programme à Paris à la hauteur des enjeux écologiques du  21 siècle.  Il n’en sera pourtant rien ! Comme ci la première adjointe de Bertrand Delanoë pouvait se satisfaire de 10 priorités éditées sur papier couleur. Il n’y a dans ces maigres propositions que des mesurettes éco compatible avec les petits arrangements entre amis.

 La priorité révolutionnaire et inévitable pour Paris, c’est d’interdire tout simplement la circulation intra-muros pour tous les véhicules à moteur thermique. Le reste n’est que discussion de pilier de bar… cette expérience a déjà été tentée grandeur nature dans la capitale lors de la grande grève des transports en commun. Des millions de gens avaient pu rejoindre leur travail en vélo, en skate ou tout simplement à pied !

 Paris sans voiture n’est pas qu’un pari, mais une facilité pour tous. En supprimant les véhicules polluants, on redonne à tout un chacun la possibilité de faire du vélo sans être asphyxié. Le vélo électrique sous ses formes les plus variées a une autonomie de 30 kilomètres aller et 30 retour, soit la distance moyenne qui sépare les habitants des banlieues de la capitale.

Pour ce faire, on peut transformer les bureaux inoccupés et les friches de la SNCF en grand parking surveillé pour les deux roues et construire en grande banlieue d’immense parking sécurisé pour les voitures

La gratuité du transport en commun prendra alors tout son sens et la ville retrouvera sa fonction première. Être un lieu d’échange et de travail serein dans un environnement sain. Avec une ambition de zéro moteur thermique dans 7 ans, la nouvelle équipe socialiste aurait fait preuve de courage, mais aussi de lucidité. Le manque courage en politique est peut-être ce qui fragilise le plus le tournant énergétique de notre siècle…Anne Hidalgo n'en a peut être pas conscience

 

 

Igor Deperraz

Commenter cet article