Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

 

 

 

 

 

 

 

 

Imagine s’invite un 25 Avril à Lisbonne ….

 

 

Jamais peut être une chanson ne symbolisa autant la libération pacifique de tout un peuple. Idéal soixante- huitard, la fleur au fusil, les œillets du marché aux fleurs de Lisboa s’accrochèrent à la boutonnière d’une armée usée et dans un pays ruiné par la dictature de salazar. Grandola vila moreva de Zeca Alfonso, censurée franchissait les ondes radiophoniques pour évincer pacifiquement le pouvoir fasciste .A zéro heure quinze précise, les oreilles portugaises se dressèrent pour écouter « Dentro de ti ,o ciddade o povo e quem mais ordena terra da fraternidade grandola vila morena »… Seul le peuple est souverain, ce professeur emprisonné à la prison politique de Caxias avait parcouru depuis ses études à Coimbra en 1949 le pays et ses colonies africaines .C’est dans la vitalité du Fado de Coimbra, et dans la fraîcheur des ruelles de la plus vieille université de Droit d’Europe que le chanteur populaire lançait bien malgré lui l’une des révolutions les plus pacifiques que l’Europe n’ait connu. Le  25 avril 1975, la Chanson avec un grand C prenait ses  notes  de noblesse. Supplantant pour l’occasion les discours fleuves ou les appels radiophoniques qui avaient marqués les esprits de la seconde guerre mondiale .La Musique du texte  prenait sa valeur de  cohésion nationale et de sursaut démocratique. Propager des idées par un  art mineur et populaire  ,souvent déconsidéré  par les grands intellectuels du Monde ouvrait  en cette année 1975 ,les portes à tous les mouvements d’expression et contestation politique .Cette même année John Lennon qui avait écrit en 1971 Imagine se retirait  de la vie publique pour élever son fils Sean .Comme pour conclure à l’avènement définitif et reconnu de la chanson comme mode d’expression à part entière .il restait pour l’éternité ces refrains qui nous poussent à penser et réfléchir le monde avec un peu plus d’imagination ,la fleur au fusil.

 

Igor deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article