Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

 

 

 

 

 

 

 

 

Le « bon prof »

 

 

 

Tiphaine attend depuis une heure devant la grille de l’école pour savoir avec qui sa fille de 6 ans va faire son entrée au Cp. Depuis quelques jours, elle essaye en vain de multiplier les contacts avec les proches des «profs » pour essayer de faire passer sa fille avec le meilleur enseignant de l’école et surtout éviter les mauvais. Du moins est-elle persuadée que ce bon prof existe et que l’avenir de son enfant passe par ce chemin.

Des études sérieuses ont pourtant démontré que la différence entre les enseignants entraînait un bonus de cinq pour cent dans les apprentissages pour les élèves chanceux. Soit en enlevant la proportionnalité et en le comparant à l’échelle du temps, un gain de 3 minutes sur une heure.

N’y a-t-il pas plutôt des élèves à l’écoute de la différence, des différences.

Le jeune professeur est inexpérimenté, le plus vieux blasé, le père de jeunes enfants débordés, le professeur d’origine étrangère ….Il ne resterait que le bon samaritain, pretre de l’Education Nationale ayant fait de la pédagogie sa Bible et de ses cours une catéchèse.

Pourquoi ne pas admettre que chaque couvercle à son pot et qu’il n’existe que des rencontres et qu’elles ne peuvent être que le fruit d’un partage.

La relation Maître élève n’a rien à voir avec l’excellence mais avec l’empathie et la confiance.

Pour avoir le meilleur professeur, il faut croire en la méthode Coué et se persuader que l’on est dans la meilleure classe avec le meilleur professeur.

La motivation de la relation en sera améliorée et le travail d’apprentissage se fera sans douleurs ni freins.

Vouloir le meilleur médecin, choisir son juge en reportant à l’infini les audiences, passer son tour à la poste pour être servi par la plus belle ou le plus beau caissier…Choisir les gènes du partenaire idéal pour avoir la meilleure descendance !!!

C’est par une confrontation avec les différences, les manques, la faiblesse que les futurs adultes construiront une société équilibrée, respectueuse des plus faibles et des minorités.

Le meilleur pour tous est le contraire du meilleur pour soi .Le meilleur prof pour tiphaine et sa fille sera celui qu’elle valorisera auprès de son enfant…tout simplement*.

 

 

Igor deperraz

Commenter cet article