Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chroniques matinales

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS", L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité.salons (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris jury Petits Molière Téléphone 0785473094

Le confinement est une prison qui ne dit pas son nom

Le confinement est une prison qui ne dit son nom ?

En quoi un  confinement si long  est une solution pour échapper au virus ? Pourquoi un seul homme décide de nos  libertés individuelles au nom du peuple ?  Quels effets contreproductifs ont été  évalués ?

Bien entendu, tout le monde souhaite épargner les personnels de santé, sauver les personnes âgées et faire tout ce qu’il peut pour éviter une mort par étouffement à son prochain et à soi même .

Mais en quoi le confinement généralisé et carcéral amène à un résultat sensible sur le long terme. On exige du professeur Raoult qu’il fasse une étude sérieuse avec un groupe test et pour le confinement, on n’exige pas la rigueur dans la prise de décision.

Autant, on comprend les mesures barrières, les interdictions de rassemblement mais pourquoi  pénaliser le rêveur qui souhaite contempler la mer où se promener en forêt seul ? Pour le punir de vivre en poésie et non en osmose avec Amazon ou Fortnite sur des écrans devenus des travaux forcés?

Arrête t-on la circulation automobile sur le périphérique tant que des écoles  subissent les particules fines et les nuisances sonores .Arrête- t- on les grands paquebots qui dégagent du fioul lourd au mépris de la santé publique. As-t- on fermer les bureaux de tabac pour éviter des milliers de morts.

Le confinement n’avait d’intérêt, que si et seulement si, il nous donnait ce temps de la réflexion sur nous même, nos déplacements, notre rapport aux autres ; l’avenir de nos enfants et la fin du mirage d’une croissance non écologique.

Si et seulement si nous avions la certitude qu’Air France laisse ses avions au musée du Bourget et qu’elle se réoriente vers la marine à voile.

Si demain, nous avions la certitude que chacun ait le temps d’aller au travail en vélo sur des autoroutes libres de voitures.

Au lieu de cela, on nous dit qu’il faut refaire de la croissance pour que des grandes chaines comme Starbucks rachètent en masse des cafés fermés à cause du confinement.

Le virus tue .Que l’on mange bio, vivent en Hermite, le cancer tue. Que l’on est 10 ans ou 90, on peut mourir d’un arrêt cardiaque. On peut mourir.

Ce confinement à la chinoise, c’est-à-dire à l’exemple de la dictature la plus aboutie ne peut servir qu’à remettre en ordre de bataille une armée pour produire plus mais ne peut servir de point de départ pour renouveler l'esprit des lumières.

Nous sommes responsables et bienveillants .  Ils n’étaient nul besoin d’un emprisonnement généralisé pour nous punir  de politiques de restrictions budgétaires largement contestés.

Un confinement éclairé comme dans nombres de pays à la maturité politique plus aboutie est largement plus consensuel et écologique.

Igor Deperraz

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

igor deperraz

Chronique de l'actualité politique et sociétale.Publication dans la presse nationale française ,suisse etc.....
Voir le profil de igor deperraz sur le portail Overblog

Commenter cet article