Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chroniques matinales

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS", L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité.salons (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris jury Petits Molière Téléphone 0785473094

Ceuilleure ou cueilleur ?

Ceuilleure d’images..

 

 

L’orthographe nous réserve souvent de belles surprises et il  n’appartient  pas au quidam d’en discuter les règles . Cette loi d’indiscutabilité repose sur le bien commun. C’est notre  culture linguistique .

C’est pour cette raison que je laisserai aux cueilleurs de fruits et légumes le U après le c comme la marque évidente du panier d’osier ; réceptacle temporel de  la goûteuse  nourriture terrestre. Ceuillir de l’ image n’a pas la même signification que cueillir des  pommes.

Ce néologisme est même  l’antidote du mot  cercueil. En effet la collecte d’images ,dans son ordre symbolique s’affilie plus modestement à l’odorat et aux effluves de parfum qu’au  bois capitonné des marchands d’un  l’éternel sommeil.

Receuillir ces parfums sur du papier baryté ou perlé ,voir couché l’improbable effervescence des pixels est loin de la pratique agricole du semeur.

L’ultime modernité nous a plongé dans la capitulation du genre. C’est  la fin programmée de la domination masculine .Il nous appartient donc dorénavant de nous définir orthographiquement  ,non comme l’apparence trompeuse du pénis ou du clitoris mais comme le ressenti culturel ,poétique de notre être .

La règle du e s’applique toujours dans sa continuité et dans son intangibilité .Il faut simplement  choisir son déterminant sémantique et son genre.

Pour ma part de Y , j’opte volontiers  pour le e . C’est donc ainsi que je définirai ma tentative  de collecte olfactive en noir et blanc ou en couleurs kodakrome.

Je suis modestement ceuilleure d’images.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

igor deperraz

Chronique de l'actualité politique et sociétale.Publication dans la presse nationale française ,suisse etc.....
Voir le profil de igor deperraz sur le portail Overblog

Commenter cet article