Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Ces  Parents bios qui inondent leurs enfants de glaces chimiques parce que «  c’est les vacances non de diou ! »

 

L’attraction principale des français en vacances n’est pas comme certains rêveurs aimeraient à le penser la lecture ….mais la glace.

En cornet ou en pot, ce breuvage glacé n’en finit plus de défier les conseils de bonne nutrition .C’est avec le café au comptoir, l’un des produit qui affiche un des plus fort taux multiplicateur .Eh oui, on achète de l’air au prix de l’or.

Mais là ne s’arrête pas l’incroyable arnaque morale. La glace mais on ou artisanale est presque à tous les coups issue d’une poudre à mélanger. Une espèce de produit ou la matière tient lieu de rêve.

Suivant la tendance du grand retour des colorants naturels, jouant inexorablement sur le concept de naturel …Le pétrole brut est un produit naturel et il ne faudrait pas trop pousser la chansonnette pour voir un organisme le certifier Bio. La glace et le granita explosent les couleurs flashis suivant l’arrogance d’une grande marque de produit vaisselle qui a eu l’idée renouvelée de jouer à fond le retour du chimique.

Ce grand retour des couleurs fait écho à la dialectique du cerveau qui assimile à chaque fréquence de la satisfaction ou du dégout.

Pourquoi après avoir chassé de leur cantine ou de leur frigo ces nouveaux parents mettent à néant des efforts nutritionnels pour livrer leur progéniture à la grande industrie et aux petits escrocs moraux de bord de plage ou de rue piétonnes ?

Peut être pour se relâcher de cette tendance énergivore et ruineuse .Un retour ou poulet de batterie, à la Pizza garantie pur OGM et aux glaces 80 pour cent purs airs pollués.

Toutes ces poudres, ces fausses baguettes au levain et ce faux pinard bio devaient bien un jour débouché sur le grand retour du chimique dans nos assiettes.

Igor Deperraz

photographe igor deperraz

photographe igor deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article