Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Un premier mai sans « les gens » …

un titre un peu ...beaucoup accrocheur ...certes 2oo personnes font 20 dizaines et 38 villes de plus de 20 000 habitants communistes ...J 'assume !

 

Ce premier mai,  la mairie communiste d’un des derniers bastions communistes de France n’avait pas pris la peine d’interdire le stationnement des voitures  sur la grande place .Un lieu  qui fut pourtant  noir de monde dans l’entre-deux tour du duel Le Pen …Chirac!!!!

Tempes grises et drapeaux en berne, la CGT n’avait plus en cette journée historique la verve ni la fougue de l’avant-premier tour.

Comme ci, tout s’arrêtait. La montée persistante et persiflante du Front national était  jugée avec résignation. Une sidération parmi ces dizaines de vétérans qui peinait à remplir les deux trois places de parking entre les voitures....

La CGT ; ombre parmi les ombres vivait, reflétait ce tournant générationnel. Le vieux monde était dernier elle, plus macroniste, plus start upiste ,plus individualiste qu’elle ne l’avait rêvé .

On voulait entendre « Réveillez vous camarade, le vieux monde est dernière vous » mais déjà les drapeaux s »envolaient aux vents des désillusions, des plaies d’ego.

Jean Luc Mélenchon qui haranguait au même endroit,  il y a quelques jours encore de sa verve ces partisans  insoumis se retournait certainement  dans sa tombe politique pour nous jouer les pleureuses de second tour.

C’était pourtant  ce premier mai  où il eut fallu organiser un grand rassemblement de tous les « Indignés »…

Des Insoumis soumis au désespoir... IGOR DEPERRAZ

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article