Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Emmanuel Macron remporte le deuxième tour des Présidentielle avec plus de 60 pour cent des voix (texte d‘anticipation fake news ou post réalité …pas si loin de la vérité …)

 Emmanuel Macron devient ce soir de deuxième tour  Président de la République avec l’approbation d’une large majorité des suffrages exprimés. Les Français confirment par ce vote massif qu’ils sont  un peuple instruit et politique.

Ils ont rejeté François Fillon pour ses déboires judiciaires et sa volonté farouche de nier l’évidence .Ils ont envoyé un signal fort aux usurpateurs du pouvoir démocratique en donnant aux deux partis populaires, le Front national et le Front de gauche un nombre considérable de voix sans pour autant menacé l’équilibre du système .

Emmanuel  Macron comme Giscard ou Pompidou en leur temps  a su profiter d’une fenêtre de tir pour s’imposer dans le champ de bataille. C’est brillant et remarquable.

Habile tacticien, le nouveau Président  n’entend pas se séparer du personnel politique en place pour   être adossé à une assemblée plurielle et hostile. Il a donc renouvelé les notables des deux camps sous son étiquette et adoubé les causes perdues aux petits nouveaux.

Sa gouvernance et son habitude du management participatif devraient le conforter dans l’idée que la gauche et la droite ne sont plus que des coquilles vides d’un temps passé.

Chef suprême des armées, le philosophe imprimera son style à l’Elysée .Un mélange d’Obama et de Merkel . Une parenthèse de 5 ans où les habitués des sourires et de sa  posture à la cool devraient déchanter .L’homme sera habité par la fonction. Inflexible et froid.

L’ensemble des réformes nécessaire au développement économique du pays  profitera de la conjoncture favorable. Les réformes coercitives ayant déjà été faites par François Hollande !

La France insoumise comme « Nuit debout » n’a  su convaincre une majorité de Français. Le  projet alternatif et la  sixième République attendront. C’est donc un front de gauche affaibli par la position de Jean Luc Mélenchon qui  jouera les troubles fêtes d’arrière-cour

La France rejoint l’ensemble de la communauté européenne qui a privilégié l’’emploi « aux acquis sociaux. C’est un choix européen et libéral  qui s’impose au pays.

Une page se tourne et une autre histoire commence, celle du libéralisme éclairé. Une position intransigeante pour ceux qui n’ont pas la Niaque et la souplesse d’esprit.

Emmanuel Macron incarne cette France de la mondialisation et de l’individualisme contraignant .Une France qui peut réussir et affronter son déclin au risque de perdre son identité et au final d’alimenter les populismes.

Cette grande victoire sur la peste brune porte l’espoir d’un peuple uni. Elle sonne la fin d’une époque d’une utopie et d’un bien-vivre à la française. Un renouveau ou l’enracinement durable des nouveaux privilégiés .Les nouveaux héritiers…      Igor Deperraz

Commenter cet article