Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Comment choisir et s'équiper pour aller bosser en vélo électrique  !
  • Le guide du vélo électrique au boulot

Nouvelle année et bonnes résolutions ne pourront que vous encourager à aller travailler en vélo électrique. Si le gouvernement et la fonction publique n’ont pas joué les jeux du remboursement kilométrique, se déplacer en vélo est bon pour la santé …et pour son porte-monnaie.

Je vous livre le fruit de mon expérience d’une année de petite reine. En premier, il faut chasser le ridicule et ne pas céder en  matière de visibilité,  à la mode…

Par moins 10, pédaler est presque un plaisir à condition de bien se protéger la tète et en ce domaine les fabricants n’ont pas de casques adaptés.

L’Équipement

Le casque qui sera choisi pour une trentaine d’euros est à  la rubrique casque de ski avec si possible une visière .En effet, l’hiver les parties les plus vulnérables au froid sont le front et les yeux. Pour l’été les casques cyclistes sont bien adaptés

Le pantalon étanche de moto est obligatoire pour protéger le ventre  du vent …A 30 km /h ça caille !!!

La veste fluo ou le gilet fluo de moto est de meilleure visibilité.

Les chaussettes en polystyrène, les gants d’hiver cyclistes et les sous-gants  

Une lampe frontale sur le casque est indispensable pour rouler de nuit.

Il ne reste plus qu’à enfourcher la bête..

Le vélo

Pour travailler, le vélo à 300 euros avec batterie au plomb   est l’idéal pour le porte-monnaie et largement suffisant .Position et fiabilité sont au rendez-vous à condition d’aménager..Les Chinois restent des Chinois..

Les freins

Il faut impérativement changer les plaquettes pour les remplacer par un modèle à 7 euros efficace !

C’est le point à surveiller, celui de l’arrière devrait être particulièrement amélioré…

La selle

Il faut impérativement la changer en commandant une tige sur amortisseur pour se ménager le dos

Les pédales

IL faut impérativement les changer pour ne pas glisser et les remplacer par des pédales métalliques à crampons

Le porte-bagages

Deux sacoches semi-rigides font l’affaire

La béquille

À enlever pour gagner du poids

La sonnette

En prendre une Hollandaise pour être entendu

La pompe

il faut se munir d’une pompe à pied et gonfler à 4 bars.

Prévoir une bombe anti crevaison spéciale vélo

 

Sur ces vélos, il y a trois positions qui jouent sur l’autonomie, mais aussi sur la vitesse …La batterie dure  10 mois à peu près à condition d’être rechargée tous les jours mêmes en cas d’immobilisation (programmateur journalier)

On peut avoir une autonomie maximum de 20 kilomètres en terrains variés, pentes, cotes .Il est possible de monter des cotes, mais cela ramène vite l’autonomie à 10 km.

C’est donc le vélo idéal pour aller travailler à 10 kilomètres maximum de chez soi.

Philosophie du vélo électrique

On fournit l’énergie que l’on souhaite, plus on pédale plus on roule vite avec un décrochage du moteur électrique obligatoire et légal à 25 km/h.

On ne transpire pas et c’est là toute la philosophie de l’électrique, aller au boulot sans avoir à se précipiter sous la douche du boss.

Rouler en hiver est plus facile, il est difficile en plein été d’éviter la surchauffe

À moins 10, j’ai bloqué le dérailleur, il faut utiliser une graisse spéciale qui ne gèle pas.

Sur deux ans, cela revient à 20 euros par mois, les années supplémentaires abaissant le coût.

Le point à travailler encore, c’est l’éclairage  en nuit noire, un projecteur à LED est une bonne idée.

Bon vélo votre.

 

IGOR DEPERRAZ

Comment choisir et s'équiper pour aller bosser en vélo électrique  !
Comment choisir et s'équiper pour aller bosser en vélo électrique  !
Comment choisir et s'équiper pour aller bosser en vélo électrique  !
Comment choisir et s'équiper pour aller bosser en vélo électrique  !
Comment choisir et s'équiper pour aller bosser en vélo électrique  !

Commenter cet article