Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Marine Le Pen  doit –elle être la première femme Présidente de la République Française ?

 

Pour les défenseurs de la parité, la candidate du Front national apparaît comme la seule femme en lice à l’élection présidentielle. C’est un fait : la domination masculine est toujours le fait des partis classiques. C’est donc un bon point pour le Front national d’oser la parité… La sobriété de ses propos et l’abandon de la politique de la petite phrase, le silence médiatique savamment organisé est une bonne idée des cadres de ce parti. En ne disant rien Marine Le Pen est sur de ne mécontenter personne …ce qui n’est pas le cas de François Hollande qui en disant tout, comme le  Président qu’il souhaitait normal, s’est aliéné sa famille politique.

En soulevant des problèmes d’actualité sur la place des religions dans la société, même si son discours vise l’Islam ,elle a remis des thèmes essentiels au centre du débat politique ...On voudrait voir dans mes propos l’éloge d’un Parti xénophobe aux idées courtes ; là où l’honnêteté intellectuelle doit pousser à comprendre que le Front national est, ce qu’attendent les électeurs de 2016…comme Donald Trump a tout compris de ce que les électeurs américains attendaient de lui l’ancienne domination intellectuelle est balayé  par la  domination  de l’immédiateté et du reality show.

 En acceptant de livrer aux grands groupes capitalistes l’audiovisuel public, les démocraties européennes ont asservi l’opinion et la culture ? La cohorte de populistes qui montent en Europe   porte la médiocrité et affaiblissement intellectuel des masses.La victoire de Trump n’est que le résultat du manque d’ambition culturelle de l’occident. Marine Le Pen a bien compris qu’un Manuel Valls prônant en 2016 les valeurs de la République avec la solennité d’un hussard noir avait peu de chance de voir son discours entendu .Écouté comme ceux de Juppé ou de François Hollande que l’on écoute comme  un sermon à la messe avant d’aller lever le coude dans le premier bistrot du coin

. Dans cette élection, deux candidats sont crédibles parce que l’opinion publique sera crédule :Macron ; Le Pen .Les deux collent à la réalité de 2016 et ne font pas comme Juppé l’éloge des magasins Prisunic disparus depuis plus de vingt ans, mais proposent des idées populistes ou ultras libérales, mais ils  proposent. Le génie politique de Hollande est d’avoir vu en Macron, le renouveau de la Gauche de gouvernement, gaulliste et proche de l’UDF contre  l’absolutisme du Front national.

Comme pour Trump , on n’imposera plus au peuple de 2016 ses idées par des idées, mais par des coups de pub ou des coups bas .Il faut se résoudre momentanément à avoir perdu la bataille de l’idéal des lumières au profit de l’idéal des publicitaires . Nous sommes à l’heure de la réality présidentielle.

Ceux qui apparaissaient hier comme vulgaires sont devenus tendance et les électeurs auront  à s’inscrire dans la société du spectacle sans en avoir pris le billet .Nous sommes vaincus pour n’avoir pas pu, su ou voulu interdire la diffusion d’ignominie sur les radios et télévision .Nous sommes vaincus de ne pas avoir fait du livre et du journal  notre curseur démocratique .Twitter et facebooker à tour de bras n’ont fait qu’amplifier l’avancée de ce désert culturelle.

 Igor deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article