Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

François Hollande au jardin d’enfance

Les confessions de François Hollande sont celles d’un homme déprimé résume Edwy Pleynel .Ces confessions qui relèvent  plus de la psychanalyse que du message d’ordre politique ne troublent pas tant sur la forme que sur le fond .Comment peut-on confier le pouvoir au seul « PR » ?

Soit, le principe démocratique est celui de la subsidiarité. Dans notre Constitution, le Président apparaît de plus en plus comme l’éponge du temps médiatique et n’incarne plus l’État dans son sens noble et presque religieux.

François Hollande est devenu malgré lui, la risée de la France entière .A tort ,le personnage est bien plus complexe, mais il n’a pas la carrure pour tenir toutes ses responsabilités sur ses seules épaules .

Il hésite entre la démocratisation  de sa fonction et la sérénité de ses discours. On le dit obnubilé par l histoire et même l Histoire.

C’est une fin de règne ou l’on finit par se demander s’il ne faudrait pas remettre en question tous les ans le mandat présidentiel ; histoire de faire coller l’hyper médiatisation de la société du spectacle

François Hollande, c’est un peu nous, tyrannie  de l’Instant et hyper connectivité.

Igor deperraz

Commenter cet article