Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

Le film de Marie Castille Mention –Scharr « le ciel attendra « est un documentaire romancé sur l’embrigadement des jeunes filles adolescentes originaires de tous milieux .Bien documentée et bien argumentée, la cinéaste nous livre le témoignage poignant d’une femme, de la Femme universelle résistant à la domination masculine de Daesh.

Si Noémie Merlant se met à Nue dans le film, c’est, à l’image des caricatures de Charlie pour démontrer que les femmes et les jeunes ados sont des territoires vierges de liberté et de beauté et non des califats de testostérones.

Les images sont proches du docu-fiction et nous interpellent à plus d’un titre puisqu’il nous emmener tous, musulmans et mécréants dans la douleur inconsolable de la perte d’un enfant .Marie Castille souligne l’absence de pères dans ce combat et leur incapacité à faire un travail de petit soldat lorsque le prince charmant martèle ses histoires à dormir debout à l’adolescente en mal d’amour.

Ce film très féministe mêlant la sensibilité et la tendresse des mères envers leurs filles (Sandrine Bonnaire) est à mettre au programme de tous les collèges et lycées .Ce serait peut-être la seule réforme des programmes utile en cette rentrée scolaire ?

Ce film est militant et revendiqué comme tel. La jeune actrice Noémie Merlan, qui commença comme mannequin n’a pas que des arguments plastiques à nous opposer, mais une véritable réflexion. La comédienne engagée et enragée comme il le faut s’affirme comme une des actrices françaises les plus poignantes de sa génération.

Elle prend parti pris et elle le fait bien .ce film est une arme de destruction massive contre l’Islam radical, mais aussi contre la domination masculine qui étend son idéologie à travers quelques versets choisis du Coran

Noémie porte avec délicatesse un sujet difficile et ne nous le cachons pas dangereux .Comme Yvan Atall qui interpelle un bureaucrate assis sur sa chaise…ils font quoi nos charmants politiciens pour proposer un avenir sensible à cette jeunesse .Aucune fille partie pour la Syrie n’est revenue…

Il faut donc croquer le film sans compter.

Igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

Commenter cet article