Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Les représentants de parents d'élèves sont- ils des stratèges en quête du meilleur rapport qualité -prix?

Les représentants de parents élus ou Elu ?


Pendant que l'école se ferme à la barbarie en montant des barrières de plus en plus haute , elle continue à mettre à distance , les parents d'élèves les plus démunis socialement .L'E.S.P. de Lyon (L'école des professeurs ) a mené une enquête approfondie sur la perception qu'avaient les directeurs d'école des relations parents -école .


Elle met en lumière la surreprésentation des parents d'élève des milieux les plus à même "d'exprimer et être compris par les professeurs ". Le partage des mêmes codes favorise l'entre soi et conforte l'institution scolaire dans une représentation consumériste de l'offre scolaire .
Les représentants de parents d'élèves deviennent de plus en plus "consommateur stratège en quête du meilleur rapport qualité-prix ,d'autres, plus subtils, sont des quémandeurs polis et l'on voit apparaître des contestataires agressifs ".


Si la majorité d'entre eux se dévoue pour faire de leur représentation une parole au service de l'intérêt général , certains n'hésitent pas à influencer la carrière de leurs enfants en choisissant ou essayant d'interférer avec le choix des professeurs .
Il y a comme le souligne l'étude "une hiérarchie implicite parmi les citoyens se l'école "Les représentants des parents proposant un modèle de classe à l'opposé des "préoccupations des catégories de parents non représentés". Les problèmes de voile ,de condition de vie ,de difficulté sociale,de cantines scolaires ne remontent qu'avec le filtre du capital culturel .
On pourrait percevoir ce que l'on pourrait considérer dans d'autres organisations comme des conflits d'intérêts ...

Des professeurs siégeant comme parents dans ces conseils d'école . La boucle est bouclée . Dans les écoles où la population est touchée massivement par la paupérisation ,les classes sociales défavorisées sont absentes de l'échange parent- enseignant.
Dans la loi du 8 juillet 2013, on parlait d'une refondation de l'école et des parents d'élèves, mais aujourd'hui les élections de parents ne garantissent plus la mixité sociale comme la loi sur la parité a pu corriger en son temps la sur-représentation des mâles dans la vie politique .


Pour éviter qu'une caste de parents n'influence l'école de la république ,seule une élection par tirage au sort permettrait d'endiguer cette usurpation manifeste de la représentation scolaire .En oubliant le chantier de la représentation des consommateurs de l'école ,le législateur n'a pas pris en compte ou a oublié les principes d'égalité de l'école de la République .
les représentants élus des parents d'élèves exercent dans la majorité des cas des actions positives et ils tentent de prendre en compte la diversité de la population scolaire, mais leur position dominante ne peut empêcher cette appropriation privative de la parole parentale . La prise en compte par les enseignants de tous les enfants sans distinction peut-être parfois mise à mal par une forme de gratification subjective ou implicite de l'élu ...
igor deperraz

Commenter cet article