Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

Pourra –t –on aller voter aux élections régionales sous un régime d’exception?

D’ores et déjà le gouvernement a assuré qu’il ne respecterait pas le droit européen en termes de libertés publiques. Le juge administratif est pieds et poings liés au vote des assemblées législatives instaurant un état d’exception. Il ne peut exercer un contrôle de la légalité de certains actes administratifs puisque le régime dérogatoire donne les pleins pouvoirs au pouvoir exécutif.

Dans ces conditions, somme-nous encore dans un état démocratique et allons- nous voté dans un État de droit ou un état de non-droit ? Si nous prenons l’habitude de voter dans un état qui met en résidence surveillée des militants politiques pour leur appartenance politique, il faut de suite faire appel aux meilleurs spécialistes qui continuent à couler de paisibles retraites sur les cotes chiliennes.

Si nous considérons que la situation est exceptionnelle, il serait républicain d’attendre que cet état d’exception prenne fin pour engager des élections. Une campagne électorale pouvant prendre la forme de manifestations pacifistes ou d’attroupement …Ce que l’on nomme habituellement par meeting…

Durant toute la guerre froide, les critiques n’ont pas manqué pour mettre en doute la légalité des élections dans les pays de l’Est, Union soviétique, RDA, y compris au parti socialiste. Quelle différence philosophique entre le régime de RDA et l’actuel État d’urgence ? Perquisition arbitraire, assignation à résidence …et sous le même motif …on ne parlait pas de dissident comme à l’ouest, mais de terroriste …

Jaurès, ils sont devenus fous !

Igor Deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article