Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

Relisez Camus et oubliez le Coran

Il y aura eu 2000 perquisitions sans qu’un juge n’ait à arbitrer entre la nécessité de contrarier une liberté publique fondamentale et le trouble à l’ordre public. Cette pratique administrative est un tacle aux magistrats qui travaillent avec méthode et scrupule pour obtenir des preuves dans un cadre légal. Certes le parlement a voté des mesures d’exception face à une menace terroriste présente et réelle, mais en quoi les 28 militants écologistes sont concernés par Daech ?

A ce jeu politique, on peut très bien assigner Marine Lepen à résidence ou le trublion Jean Luc Mélenchon. Cibler des personnes ayant séjourné en Syrie ou repérées pour leur dangerosité, c’est le rôle des mesures prises par le gouvernement. Détruire l’intérieur d’un appartement d’un français converti à l’islam sans le mettre en examen relève d’un exercice quelque peu discourtois .La police ne fait qu’exécuter les ordres d’un pouvoir politique et en la matière, il faut réfléchir aux conséquences sur la radicalisation de la jeunesse lorsque l’on se trompe de cible et au final pousse à l’islamisme des personnes qui vivaient une foi qu’il leur appartient.

Le Coran par bien des aspects est à repenser et il appartient aux musulmans de faire le tri dans des textes par trop anciens et liés à des pratiques ancestrales. Mais en quoi la pratique religieuse, même zélée menace la République. Etablir un État d’exception dans le pays des lumières n’est pas en soi choquant lorsque le politique l’assortit d’une éthique et d’une pratique à l’abri de tout soupçon. Q’a-t-on récolté dans cette multiplication d’interventions musclées .Quelques fusils de chasse trouvés par le grand-père dans le grenier, des couteaux offerts par la grand-mère pour couper le gâteau de Noël …318 armes saisies !!!! Quelles armes ?

Nul ne conteste la nécessité pour la police de vérifier et de contrôler au domicile d’un particulier la présence d’armes .Faut il pour autant défoncer les portes au bélier sans utiliser la clenche et sans demander gentiment de jeter un œil dans un appartement, une maison.

Toute cette agitation policière n’est qu’un écran de fumée qui ne veut nous faire oublier les manques en termes de sécurité publique. Il n’y a pas si longtemps …il fallait plus d’une heure pour qu’une voiture soit disponible dans le 11 arrondissements pour intervenir sur une agression boulevard Voltaire.

Nous faire croire aujourd’hui que ces Djiadistes dorment avec leur fusil d’assaut au fond de leur lit est quelque peu anachronique. Pour les écologistes assignés à résidence, la réponse est difficile à croire .Ne pas encombrer les services de police ?

Relire Camus et oublier le Coran. C’est à ça que la République française doit tendre et non à une parodie d’action qui ne mènera qu’à une radicalisation encore plus subtile et indétectable .

Igor Deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article