Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Pédophiles et pédagogues sont dans un bateau. Qui tombe à l’eau ?

En prenant une nouvelle loi pour mettre à l’écart sur de simple présomption de pédophilie un professeur, ne prend-on pas le risque une nouvelle fois de féminocratiser une profession en manque de parité (et d’hommessssss !).Rappelons que l’Éducation Nationale, a déjà toutes les ressources en son sein pour remplacer ou déplacer une personne suspectée de faits délictueux .Que des failles dans la transmission justice, éducation nationale ait abouti à un fait divers abject et tragique, nous n’en doutons pas, mais les professeurs ne sont pas pour autant devenus des pédophiles contagieux et omniprésents parmi les élèves.

Les hommes sont si peu nombreux dans le primaire, moins de vingt pour cent et peut être moins encore en activité quotidienne devant des élèves. Pour le commun le terme est masculin, on parle de la pédophile, mais on cite le pédophile comme s’il ne pouvait ne pas y avoir de pédophile femme .Certes le phénomène est très marginal, mais il n’est pas plus en marge que de pédophile travaillant dans une école. Comme il n’y a pas plus de gendarmes serial killer !

Fait-on une loi pour écarter des services de police des agents soupçonnés d’avoir des pensées meurtrières. Bien entendu, on parle de faits concordants et graves, mais on a souvent vu que les instituteurs étaient l’objet de bien des bavures portant atteinte à leur dignité sans que des suites judiciaires soient prononcées. Il serait prévu un droit à l’oubli, mais comment oublier ces réputations ruinées sur de simples allégations ou phénomène de rumeur.

Pourquoi une fois de plus attaqué une profession qui boit la coupe jusqu’à la pédagogie ? Si l’Éducation nationale donnait l’exemple en ayant dans le primaire un semblant de parité, on pourrait comprendre que cette loi ait une portée générale, mais en ayant que quelques hommes en activité, on peut légitimement se demander si elle prône l’égalité (abc) sans se regarder le nombril.

Cette loi n’aura pour effet que de stigmatiser et de mettre une suspicion de pédophilie sur une minorité d’hommes exerçant une profession de plus en plus attaqués par l’inconstance législative sans pour autant éviter qu’entre des brebis galeuses par effraction .

Igor Deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article